Catégories
  • Apprentissage

Comprendre l’aide unique

Publié le

Cette aide est dite unique puisqu’elle remplace la prime régionale à l’apprentissage, l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire, l’aide TPE jeunes apprentis et le crédit d’impôt apprentissage. Elle a pour but d’aider les employeurs à financer le salaire des apprentis.

Conditions :

  • Avoir moins de 250 salariés
  • Recruter un.e apprenti.e qui prépare un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau CAP ou BAC (le BPJEPS est un diplôme de niveau BAC)

Montant de l’aide unique :

  • 4 125 euros maximum pour la 1re année. En raison de la crise sanitaire, l’aide unique est exceptionnellement élargie, jusqu’au 31/12/2021, à 8 000 euros pour la 1re année.
  • 2 000 euros maximum pour la 2ème année
  • 1 200 euros maximum pour la 3ème année

Pour une 4ème année le montant de l’aide sera identique à celui de la 3ème année.

Comment ça marche ?

Une fois que vous avez fait enregistrer votre contrat d’apprentissage auprès de votre opérateur de compétence (OPCO), les informations sont transmises à l’Agence de service et de paiement (ASP).

L’aide unique et alors versée chaque mois par l’ASP, qui va cependant vérifier que l’apprenti.e est bel et bien présent.e, grâce à la déclaration sociale nominative (DSN). L’aide unique est consultable sur le portail SYLAé.